JESUS Loves the Little Children, and you?

JESUS  Loves the Little Children, and you?

samedi 20 décembre 2008

La Penitence

La Pénitence. Nous allons faire de notre mieux pour approfondir le thème en vue de comprendre ce qu’elle traduit réellement dans les efforts des leaders Chrétiens visant à sanctifier les Eglises.
Pour aboutir à un tel objectif, nous comptons définir ce thème, rechercher d’autres approches qui traduisent la même fin et de comprendre sa nécessite au Pardon.
Ces voies d’analyse nous permettront d’approfondir le thème à la Lumière de la Bible : notre Boussole.

En tout premier lieu, il est nécessaire de définir ce qu’est la « Pénitence ». Réellement, la pénitence est comme le fait d’une « pratique pénible que l’on s’impose pour expier ses péchés. »1
Par-là, nous voyons que la pénitence vise l’expiation des péchés d’une personne qui accepte l’autorité du Divin Seigneur et Sauveur JESUS-CHRIST dans sa vie. Plusieurs autres appellations traduisent l’idée de « pénitence », entre autres nous citons : La Sanction et la Punition. Dans une certaine mesure, chacune mesure d’elles représente l’expression appropriée par une Église donnée pour sanctionner le péché des croyants en vue de les Restaurer.

Une question fondamentale à soulever est la suivante : Pourquoi la pénitence est-elle nécessaire au sein des Eglises Chrétiennes ?

L’une des principales raisons vise à réprimer le péché commis. Car, nous devons savoir que « De tout temps, l’Eglise Chrétienne a été constituée de tous ceux qui croient que JESUS de Nazareth est Le FILS DE DIEU , qui l’ont accepté comme étant CELUI qui les Sauve du péché, et qui LUI obéissent, en LE reconnaissant comme Le CHRIST , Le Prince du Royaume de DIEU sur la terre. » 2
Autrement dit, l’Eglise –dont Le Divin Seigneur et Sauveur JESU-CHRIST est Le CHEF - est une assemblée de personnes qui suivent Le Divin Seigneur et Sauveur JESUS-CHRIST , en étant scéllés du SAINT-ESPRIT DE DIEU et en vivant une vie de Sanctification tout en Servant Le Seul DIEU Trois fois SAINT . En ce sens, ce que vise l’Eglise c’est la « Sainteté » par la « Sanctification ».

D’où l’importance de cette nouvelle question, à savoir : est-ce qu’une Église peut tolérer le péché de ses membres sans prendre aucune sanction pour SANCTIFIER Le Corps ?

Cette interrogation nous pousse à comprendre que le terme de « Sanction » intervient dans ce cas-la, pour montrer une permanente volonté de décourager les Chrétiens à tomber dans le péché, et cela : tant dans la vie de l’Eglise en général que dans la vie du croyant en particulier, pour nous permettre de maintenir et de rechercher la « Communion » avec notre ÉTERNEL SAINT DIEU ÉTERNEL Qui A en horreur le péché et veut la Sanctification de nous qui sommes Appelés SES Fils.
Donc, l’Eglise Chrétienne, dont Le Divin Seigneur et Sauveur JESUS-CHRIST est Le CHEF , ne peut tolérer le péché de ses membres sans prendre aucune sanction pour SANCTIFIER le CORPS. « Car DIEU ne nous a pas appelés à l’impureté, mais à la sanctification. » Selon 1 Thessaloniciens 4 : 7. 3 Notre DIEU veut notre SANCTIFICATION.
En ce sens, nous devons accepter réellement que l’Église Chrétienne est différente des autres assemblées de personnes qui se réunissent; quelque soit leurs objectifs visées et les systèmes de contrainte appliqués. L’Église du DIVIN SEIGNEUR ET SAUVEUR JESUS-CHRIST vit une réalité spirituelle où Le DIEU Suprême La Commande de vivre une vie de « Piété » et de Sanctionner les écarts ou péchés par des reproches, des exhortations, des sanctions, des punitions, des pénitences, en tenant compte de la peine appropriée au péché du croyant.
La Vie Chrétienne du Croyant en Le Divin SEIGNEUR ET SAUVEUR JESUS-CHRIST est marquée par la Sanctification. Le Nouveau Dictionnaire Biblique écrit ce qui suit : « La Sanctification est l’œuvre du SAINT-ESPRIT en nous, pour nous purifier, nous séparer du mal et nous rendre conformes à CHRIST et agréables à DIEU. »4
Autrement dit, La Sanctification est un processus qui se débute par la conversion du croyant. Il est dit au Livre des Hébreux 10 : 10 « C’est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés, par l’offrande du corps de JESUS CHRIST , une fois pour toutes. »5
Et, dans ce processus, le croyant doit laisser au SAINT-ESPRIT DE DIEU de prendre son contrôle afin qu’il soit agréable aux Yeux de notre DIEU . En un mot, il doit se laisser conduire par LE SAINT-ESPRIT DE DIEU , toute sa vie.
Le croyant nouveau-né est, en tout premier lieu, un Bébé Spirituel qui commence à prendre du « Lait Spirituel » pour sa croissance ( 1 Pierre 2 : 2).
Dans son évolution, il fait aussi des progrès spirituels dans sa Vie Chrétienne ; Mais, des obstacles à son développement rendent difficiles sa progression. Certains de ces obstacles sont dus à des péchés où la nature humaine rentre dans une lutte, ne voulant pas se soumettre aux Conseils et Directions du SAINT-ESPRIT DE DIEU qui cherche à la dompter, ce, pour que le croyant puisse mener une vie agréable à notre DIEU : Une Vie de Sanctification.
Pour aider le croyant à être agréable à notre DIEU , pour Sanctifier l’Église dont notre Divin Seigneur et Sauveur JÉSUS-CHRIST est Le CHEF , Église qu’IL s’est acquise par SON Propre SANG , qu’IL a LUI-même fondé, versé SON SANG et donné SA Propre VIE pour Elle, et pour éviter que l’Église de notre DIVIN SEIGNEUR ET SAUVEUR JÉSUS-CHRIST , Le Crucifié ne soit assimilée à une assemblée de personnes qui vivent dans le péché : Les Pasteurs, les Bergers sont appelés à imposer des Sanctions ou encore des pénitences aux membres de l’Eglise ; Afin de les préparer continuellement à la rencontre de notre DIEU . Car nous devons féliciter ceux qui le méritent et sanctionner ceux qui le méritent.

D’où l’importance de poser les questions suivantes, à savoir : Que vise la pénitence ? Quelle est sa nécessite au sein des Eglises Chrétiennes ?

Nous devons rappeler qu’après avoir péché contre notre DIEU , notre DIEU est Offensé par nos péchés... Dans le cas où le péché commis par un Chrétien mérite une sanction, à savoir : une Pénitence, elle doit viser en tout premier lieu une « Prise de Conscience Spirituelle » sans laquelle le Chrétien fautif ne comprendra pas cette « Aide Spirituelle » et ainsi regardera d’un mauvais œil le fait qu’il soit l’objet d’une pareille sanction.
Pour éviter tout cela, la pénitence à appliquer doit viser la Repentance du Chrétien. Car « La repentance constitue avant tout une démarche personnelle qui procède d’un changement de disposition intérieure. La nécessite de la repentance relève d’une urgence incontournable et contraignante, puisque du fait de notre péché, nous tombons sous le coup de la condamnation Divine . La repentance constitue une expérience radicale qui exige impérativement un changement complet d’attitude et de comportement. »6
Ainsi, La Parole de DIEU déclare au Livre de 1 Jean 1 : 9 « Si nous confessons nos péchés, IL est Fidèle et Juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. »7

La pénitence doit viser également l’expiation du péché afin de permettre au Chrétien fautif de continuer sa Vie Chrétienne sur de nouvelles dispositions à plaire à notre DIEU : avec un Esprit de Bonne Volonté qui l’aidera à haïr le péché.
Réellement, nous voyons que la pénitence prépare le Chrétien qui a péché à s’identifier au Peuple Saint du DIEU Trois Fois SAINT en s’approchant du DIEU ÉTERNEL SAINT . Nous partageons ce témoignage personnel où nous avions autrefois l’habitude de nous masturber sans penser que c’était un péché.
Après l’avoir commis une dernière fois, nous avions senti une rupture réelle dans notre communion avec notre DIEU . Il y a des coupures réelles dans la vie du croyant. Il nous était impossible de prier notre DIEU directement ; Mais, demandant au Divin Seigneur et Sauveur JÉSUS-CHRIST de bien vouloir demander à notre DIEU Pardon pour ce péché et d’un coup de bien vouloir montrer à notre DIEU Les Marques des Clous dans SES Mains pour notre péché et plus particulièrement pour ce péché, Notre DIEU nous avait commandé alors : de nous humilier sur le champ.
À trois reprises, nous étions sur le point d’aller vomir, durant ces trois fois-là ; Mais, Une Voix nous disait que nous n’allions pas… Jusqu’à ce que nous ayons pratiquement nous humilié et la colère de notre DIEU s’apaisa.

Par ailleurs, nous devons aussi nous pencher sur une Pénitence Disproportionnelle. Nous pensons qu’elle est imposée sans qu’elle soit proportionnelle au péché commis.

En outre, nous croyons que si Une Église Chrétienne doit envisager la pénitence pour l’imposer à un Chrétien, cette décision ne doit pas être prise de manière méchante, mais avec Amour pour le Chrétien fautif et une Fermeté visant à rechercher en tout temps la Sanctification de l’Église ; et également avec la Crainte de L’ÉTERNEL DES ARMÉES .
Car, La Parole de DIEU déclare au Livre de Matthieu 7 : 2 « Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez.» Donc, nous devons reconnaître que nous sommes tous des pécheurs avec nos faiblesses. En ce sens, nous devons nous rappeler que si l’un d’entre nous commet un péché aujourd’hui, un autre jour pourrait malheureusement le tour d’un autre d’entre nous ; Tout cela : lorsque nous allions à l’encontre de la volonté de notre DIEU qui veut notre Sanctification.

Par-là, si une Église Chrétienne envisage la Pénitence pour un Chrétien, cette imposition doit être limitée dans le temps ainsi que la nature de la pénitence doit être étudiée et analysée avant d’être imposée au Chrétien fautif.
Deux exemples nous montrent que notre DIEU avait réduit la peine de deux rois, à savoir : Le Roi David et le Roi Ezéchias.
D’une part, notre DIEU demanda au Prophète Gad de dire au Roi David de choisir un des trois fléaux après qu’il eut fait le dénombrement du peuple. Le Roi David préférait de tomber entre les Mains de L’ÉTERNEL que entre les mains des Hommes. « David répondit à Gad : Je suis dans une grande angoisse! Oh! tombons entre les mains de L’ÉTERNEL, car SES Compassions sont immenses; mais que je ne tombe pas entre les mains des hommes! » (2 Samuel 24 : 14).
« L’ÉTERNEL envoya la peste en Israël, depuis le matin jusqu’au temps fixé ; et, de Dan à Beer-Schéba, il mourut soixante-dix mille hommes parmi le peuple. » 2 Samuel 24 : 15.
« Comme L’ANGE étendait la Main sur Jérusalem pour la détruire, L’ÉTERNEL se repentit de ce mal, et IL dit à l’Ange qui faisait périr le peuple : Assez! Retire maintenant TA Main. L’ANGE DE L’ÉTERNEL était près de l’aire d’Aravna, le Jébusien. » ( 2 Samuel 24 : 16).
Donc, nous venons de voir la compassion de notre DIEU envers le Roi David Son Serviteur en réduisant la peine de son grand péché.
D’autre part, notre DIEU avait ajouté quinze années aux jours du Roi d’Ezéchias d’après 2 Rois 20 : 4 – 6 ; Et le verset sixième nous dit ce qui suit « J’ajouterai à tes jours quinze années. JE te délivrerai, toi et cette ville, de la main du roi d’Assyrie ; JE protégerai cette ville, à cause de MOI, et à cause de David, MON Serviteur. »

En matière de conclusion, nous voulons dire que la Pénitence dans les Églises Chrétiennes, loin de chercher à offenser le Chrétien qui a offensé notre DIEU SUPRÊME et SAINT , est appliquée comme une sanction pour décourager le Chrétien fautif de retomber dans une pareille mauvaise voie et les mauvaise voies semblables, tout en l’aidant à prendre au sérieux sa Vie Chrétienne.
Un autre but ultime de la pénitence c’est la restauration du Chrétien fautif. Car, après avoir perdu sa communion avec Le DIEU Trois fois SAINT , la pénitence doit chercher à rétablir le croyant fautif pour qu’il puisse intégrer pleinement le Corps Saint qu’est l’Église de notre Divin Seigneur et Sauveur JÉSUS-CHRIST qu’IL s’est acquise par SON Propre SANG .
De même que notre DIEU a en Horreur le péché et ne peut voir le péché, ainsi notre DIEU commande à SES Serviteurs qui dirigent SON Troupeau, à savoir les Pasteurs et autres Leaders Chrétiens : de ne pas tolérer le péché dans Le CORPS. Ce, en vue de paître SON Troupeau et POUR LUI PRÉSENTER UN TROUPEAU SANCTIFIÉ.

L’Église de notre Divin Seigneur et Sauveur JÉSUS-CHRIST est différente des autres assemblées, et dans le cas où la nécessité d’une pénitence à imposer à un croyant d’une Église se fait sentir : Cela doit s’effectuer avec AMOUR pour ce Chrétien fautif, avec FERMETÉ dans la décision de vouloir SANCTIFIER L’ÉGLISE et avec CRAINTE de L’ÉTERNEL DES ARMÉES .
Car, les Méditations découragent à l’avance tout penchant pour le péché, les Sanctions répriment après la commission du péché pour faire place à la Restauration en vue de nettoyer le croyant des souillures qui lui ont été attachées et l’aider à redémarrer sa Vie Chrétienne sur de nouvelles dispositions spirituelles visant à plaire à notre DIEU .

Pour terminer, nous mentionnons ce que Matthieu 7 : 2 déclare « Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez. »
En ce sens, Les Pasteurs-Bergers et les Chrétiens des Églises Évangéliques doivent se rappeler ce que La Parole de notre DIEU déclare au Livre des Hébreux 12 : 7 - 8 « Supportez le châtiment : c’est comme des fils que DIEU vous traite; car quel est le fils qu’un père ne châtie pas?
Mais si vous êtes exempts du châtiment auquel tous ont part, vous êtes donc des enfants illégitimes, et non des fils. »

Mieux vaut accepté de faire une pénitence comme sanction, pour ne pas être livré à satan : comme sanction.

Être Pasteur, n’est pas pour les lâches !

Que notre DIEU nous aide à comprendre SA SAINTE PAROLE ! AMEN !




Bibliographie

A-. PAUL Robert, Le Petit Robert 1, éd Le Robert, Paris, France, 1994, p. 2171

B-. HURLBUT Jesse Luman, L’Histoire de l’Église Chrétienne, éd Vida, Miami, Floride, 1988, p. 204

C-. La Sainte Bible, Ligue Biblique 1910, traduite par SEGOND Louis, Paris, France, 1928, p. 279

D-. Nouveau Dictionnaire Biblique, éds Emmaüs, Suisse, 1979, p. 808

E-. HAMEAU Dany, Régler mes problèmes personnels, éd Farel, France, 1998, p. 270


Notes

1- Robert PAUL, Le Petit Robert 1, 1994, p. 1393
2- Jesse Luman HURLBUT, L’Histoire de l’Elise Chrétienne, 1988, p. 12
3- La Sainte Bible, traduite par Louis SEGOND, 1928, p. 220
4- Nouveau Dictionnaire Biblique, 1979, p. 681
5- La Sainte Bible, traduite par Louis SEGOND, 1928, p. 1304
6- Régler mes problèmes personnels, 1998, p. 90 – 91
7- La Sainte Bible, traduite par Louis SEGOND, 1928, p. 1191

DIEU vous Aime réellement ...

1 commentaire:

Ichtus02 a dit…

Bonjour,

J’ai vu que vous aimiez la Bible. Moi aussi. Je tiens plusieurs blogs qui en parlent. Si le cœur vous en dit, n’hésitez pas à les visiter, et à vous y abonner. Blog principal : http://pour-que-tu-croies.blogspot.com

Cordialement